Fidexial

Les taux d'intérêts des prêts immobiliers au plus bas...

Le taux d’intérêt à long terme (OAT 10 ans) des marchés financiers, utilisé comme référence pour les taux fixes des prêts immobiliers, a chuté après une période de relative stabilité. Il s'établit à 0,77 % au 29 mai 2017. Pour les personnes ayant un projet immobilier, les conditions sont des plus favorables et les taux restent bas comparés à ces 5 dernières années. Ainsi pour un excellent dossier, le taux d’un crédit amortissable sur 20 ans s’établit autour de 1,5 % avec bancarisation, contre 5,2% en décembre 2008 !!!

Dans un contexte économique tendu sur fond de crise de la zone euro, les performances des marchés boursiers en légère hausse restent satisfaisants : la bourse de Paris a clôturé la séance à 5297 points le 30 mai 2017. Elle est loin de son niveau le plus élevé ( 6935 en septembre 2000 !) mais marque un léger regain depuis 6 mois. Dans un contexte économique difficile, la volatilité est toujours élevée. Le CAC 40 affiche des cotations encore basses faisant fi de la véritable valeurs des entreprises composant sa côte. Les marchés boursiers sont fragilisés par les inquiétudes liées à l’inflation et à la récession européenne et américaine. Ceci incite les investisseurs à revenir vers des investissements immobiliers toujours rentables sur le long terme. Dans cette logique, le gouvernement a prorogé le dispositif PINEL jusqu'au 31/12/17. La loi PINEL s'inscrivant dans une démarche de développement durable confère aux investisseurs des avantages fiscaux importants et représente une excellente solution patrimoniale. Ce d'autant que le recours au crédit à des conditions très favorables pour financer les opérations est toujours des plus pertinent en période d'inflation. A cet égard, la faiblesse du taux de rémunération de 0,75% par an du livret A, devrait inciter les épargnant à se tourner vers des solutions immobilières, toujours plus sécurisantes. 

Afin de se prémunir des risques d'inflation, la BCE a abaissé son principal taux directeur à 0 % depuis le 3 mars 2016. Elle devrait maintenir cette tendance afin de contenir l’inflation en dessous de 2%. Cette dernière, faible dans la zone euro (0,6% en France pour 2016), devrait s'établir aux alentours de +1,2% en 2017 selon la BCE. 
 
Au niveau des marchés financiers, on assiste à une chute sans précédent des taux à court terme. Ainsi, l'euribor 3 mois s'établit à -0,329% au 29 mai 2017. L'euribor 12 mois s'établit quant à lui à -0,131% à la même date.